[]
.
facebook   twitter

La brocante du 13 rue Ramey en péril

Par: Pierrick Yvon  

Rubrique: Clignancourt (octobre 2014)

 


Comme son voisin L’odeur du Book, qui vient de s’exiler en bas de la rue Hermel, le brocanteur situé au 13, rue Ramey est menacé d’expropriation en raison de la réfection du bâtiment, destiné à abriter des logements sociaux. Mais son sort est moins assuré que celui de son voisin, car il a fait moins de bruit.

Son nom doit amuser les passants observateurs qui re­montent la rue Ramey vers la rue de Clignan­court : Jean Veuplu, Jean Portetout. Depuis 2000, Abdelouahab Mefoued vend ici des objets de collection ou insolites en tout genre : verres, fauteuils, vinyles… Mais l’avenir de cette attachante boutique est menacé par l’expropriation de l’immeuble tout entier, décidée par la mairie.
La Soreqa (Société de requalification des quartiers anciens), issue de la Siemp (Société immobilière d’économie mixte de la Ville de Paris), a racheté l’immeuble pour en faire des logements sociaux en avril 2013. Depuis, les négociations ont lieu avec les occupants des logements et les deux commerces, forcés de quitter les lieux, au moins pour la durée des travaux.

La librairie relogée

L’autre boutique de l’immeuble, la librairie L’Odeur du Book, s’est battue pour faire entendre sa cause (voir nos numéros de juin et juillet 2013), organisant des événements, récoltant 3 000 signatures. Une mobilisation qui a payé : elle a été relogée cet été au 60 rue Hermel, entre le boulevard Ornano et la place Jules Joffrin, avec un déménagement et des travaux couverts par l’indemnité. « On a dû se battre mais on a obtenu ... » (Lire la suite dans le numéro d’octobre 2014)