[]
.
facebook   twitter

Tollé contre un futur supermarché boulevard Ornano

Par: Marie Berthomé  

Rubrique: Simplon (novembre 2014)

 


Les habitants se mobilisent et s’organisent. Leur objectif ? Proposer une alternative à l’installation d’un supermarché de 1 700 m2 à la place des anciens locaux de la CPAM.

Quelles nouvelles constructions vont prendre place entre la rue Baudelique et le boulevard Ornano, sur une surface de 18 000 m2 ? Les panneaux de chantier ne renseignent guère et les questions posées aux habitants du quartier ne nous avancent pas davantage. Le 18e du mois détaillait dans son numéro de juillet-août le programme des travaux prévus par la SODEARIF, filiale immobilière de Bouygues qui a racheté les anciens locaux de la CPAM, parmi lesquels l’installation d’un supermarché Carrefour de 1 700 m2 sur deux niveaux. Celle-ci ne fait pas l’unanimité parmi les habitants.
Une vingtaine de personnes se sont rassemblées le 8 octobre pour organiser la résistance à ce projet.

Mobiliser pour négocier

Les élus écologistes, Galla Bridier, Sandrine Mees et Philippe Durand, présents à cette réunion sont revenus sur le vœu déposé par leur groupe le 6 octobre. Sans constituer un engagement, c’est une « première étape à la négociation » sur les conséquences négatives : concurrence avec les commerces de proximité, nuisances sonores, pollution et uniformisation. Il demande que la SODEARIF travaille à un projet alternatif et que « la municipalité et le conseil d’arrondissement soient systématiquement saisis en amont des validations des opérations commerciales et spécifiquement celles faisant partie intégrante de projets d’utilité publique plus globaux ».
En effet, la consultation de la municipalité dans le cadre de l’installation d’un supermarché dépend de la surface de vente si celle-ci est supérieure à 1 000 m2. Dans ce cas, le passage en commission pour l’obtention d’une autorisation municipale est obligatoire. Or, la surface de vente prévue par Carrefour étant de 990 m2 (plus un sous-sol de 700 m2), cette obligation tombe...(Lire la suite dans le numéro de novembre 2014)


Photo : © Françoise Hamers