[]
.
facebook   twitter

Pierre-Yves Bournazel : pour le leader de l’UMP, le maire « manque de vision »(interview)

Par: Pierrick Yvon  

Rubrique: La vie du 18e (avril 2015)

 


Le conseiller de Paris et chef de file de la droite dans l’arrondissement estime que la majorité est fautive sur plusieurs dossiers, comme le conservatoire et la mise en place de Vital’Quartier. Côté logement, il dénonce une politique qui chasse les classes moyennes.

Changement cosmétique

Pierre-Yves Bournazel : Il y a une forme de renouvellement, mais un renouvellement de la tête uniquement. Monsieur Lejoindre et moi sommes de la même génération. Je trouve que c’est un peu poussif, qu’il n’y a pas de vrai changement sur le fond. Cette majorité est en place depuis vingt ans avec une forme de continuité. Mais l’opposition est plus forte avec trois élus de plus. Il reste la moitié du chemin à faire pour gagner. Je vote beaucoup de projets de délibération, dans l’intérêt général, mais il y a un manque de vision. »

Manque d’ambition

Pierre-Yves Bournazel : Il faut un contrat de ville pour donner des chances, une vraie stratégie pour attirer les entreprises. Je propose à la gauche de reprendre mes projets de cité des métiers d’art, porte de Clignancourt et de cité de l’innovation porte de La Chapelle, pour y amener de la technologie et de l’emploi. Il faut un maire « manager » qui sache s’appuyer sur ceux qui savent faire. »

Blocages

Pierre-Yves Bournazel : Il y a urgence pour le conservatoire de la rue Baudelique : des centaines d’enfants sont refusés par manque de place. Chaque enfant doit pouvoir y étudier quelle que soit sa condition sociale... (Lire la suite dans le numéro d’avril 2015)