[]
.
facebook   twitter

André Gill et les caricaturistes du XIXe siècle face à la censure

Par: Danielle Fournier  

Rubrique: Histoire (juillet 2015)

 


Le dessinateur de la bohème montmartroise était célèbre pour sa critique sociale et politique en images, bravant le pouvoir en place.

Au XIXe siècle, l’évolution des techniques d’impression va permettre la diffusion des opinions sous une nouvelle forme. On va pouvoir reproduire des textes en plus grand nombre mais aussi inclure des images dans ces nouvelles parutions. Aussi, de très nombreuses « feuilles » voient le jour et la presse satirique se développe. Évidemment, la tentation d’en contrôler le contenu se développe aussi. Ce siècle est vraiment marqué par l’éclosion de la caricature, qui suscite un véritable engouement. L’un des pionniers, Charles Philippon, crée dans les années 1830 La Caricature puis Le Charivari. C’est d’ailleurs d’après le croquis de Louis-Philippe en poire, réalisé en 1831 lors d’une audience à la Cour d’assises, que ce célèbre dessin a été repris, à la demande de son créateur, par Honoré Daumier et qu’il est paru dans le journal qu’il dirigeait, La Caricature....(Lire la suite dans le numéro de juillet 2015)


Photo : © DR