[]
.
facebook   twitter

Grand Parquet : l’absence de concertation cristallise les inquiétudes

Par: Annie Katz  

Rubrique: La Chapelle (septembre 2015)

 


La mise en place d’une clôture autour du jardin d’Eole qui longe le théâtre et sa future programmation ont fait l’objet de vifs débats entre riverains et élus.

Pourquoi cette réunion, puis­que tout est déjà décidé ? » D’emblée, le ton de la discussion est donné : les riverains du quartier, responsables d’associations, habitués du Grand Parquet et/ou des jardins d’Éole fustigent le manque de concer­tation des élus concernant l’ave­nir du lieu culturel, lors d’une réunion publique organisée début juillet. La veille, une grille avait été installée tout autour du théâtre pour sécuriser les lieux. Quelques semaines plus tôt, une salariée avait été agressée par un toxicomane, accélérant la mise en place de la barrière. Pour le maire du 18e, Éric Lejoindre, il est essentiel que de nombreux acteurs s’intéressent au Grand Parquet dont le travail est « remarquable, tant rue du Département que sur l’es­pla­nade ». Le théâtre est « un apport à la vie du quartier et il est devenu un lieu de destination, entre le 104 et la halle Pajol. Mais il a aussi cristallisé les difficultés du lieu : intrusions, agressions, nuisances. C’est de la responsabilité collective des donneurs d’ordre, en particulier de la Ville, d’assurer la sécurité et des conditions de travail décentes », souligne-t-il. Toutefois, « l’installation de la grille sera peut-être temporaire », observe Éric Lejoindre ...(Lire la suite dans le numéro de septembre 2015)


Photo : © Tessa Chéry