[]
.
facebook   twitter

N’irons-nous plus au Bois ?

Par: Sylvie Chatelin  

Rubrique: La Chapelle (novembre 2015)

 


L’avenir du Bois Dormoy est encore très incertain malgré une mobilisation toujours très forte de ses adhérents pour sauver cet espace sauvage.

Lieu de convivialité et de lien social, le Bois Dor­moy est un poumon vert dans le quartier très densifié de La Chapelle et une oasis pour plus d’une quinzaine d’espèces d’oiseaux dont neuf espèces protégées : martinet noir, mésanges à longue queue, bleue, charbonnière, pinson des arbres, accenteur mouchet, fauvette à tête noire, troglodyte mignon, rouge-gorge, suivant un inventaire réalisé par le très sérieux Muséum d’histoire naturelle.

De vœu en procès

Lors du conseil d’arrondissement du 11 mai dernier, l’UMP, le Front de Gauche et les Verts ont déposé un vœu demandant une modification du PLU (plan local d’urbanisme) avec le classement du Bois Dormoy en EVP (espace vert public). La municipalité a prévu de longue date d’y construire un établissement accueillant un Ehpad (pour personnes âgées dépendantes) et une crèche. Ce même vœu a été présenté le mardi 26 mai au Conseil de Paris. Mais dans les deux cas, il a été rejeté par la majorité. Les adhérents de l’association du Bois Dormoy ont adressé une pétition (toujours ouverte) « Sauvez le Bois Dormoy ! » à Anne Hidalgo. Malgré 2 245 signatures recueillies, la position de la mairie du 18e et de celle de Paris reste inchangée.
Puisque le dialogue semble impossible, le Bois Dormoy a décidé d’attaquer en justice le permis de construire du projet municipal... (Lire la suite dans le numéro de novembre 2015)


Photos : © DR