[]
.
facebook   twitter

Un bidonville s’est réinstallé sur la Petite ceinture

Par: Sophie Roux  

Rubrique: Simplon (novembre 2015)

 


Près de 400 personnes y habitent dans des logements de fortune. SNCF Réseau, propriétaire du terrain, a entamé une procédure judiciaire d’expulsion d’urgence.

Difficile de savoir exactement quand les premières baraques ont vu le jour sur ce terrain désaffecté entre le pont des Poissonniers et la porte de Clignancourt. « En avril ou mai, selon André Feigeles du collectif RomParis. Puis le bidonville a grossi avec les évacuations de ces derniers mois en Seine-Saint-Denis. » Fin octobre, une centaine de baraques faites de planches, de tôle et de bâches sont alignées de chaque côté de l’ancienne voie ferrée. Leurs habitants sont roms d’origine roumaine, en France depuis longtemps pour une grande majorité. Certains ont un travail rémunéré. D’autres vivent du ramassage dans les poubelles ou des objets laissés dans les rues, ainsi que de leur recyclage. D’autres encore de mendicité, dans une économie de survie pour se nourrir au jour le jour... (Lire la suite dans le numéro de novembre 2015)


Photo : © Pierrick Yvon