[]
.
facebook   twitter

Grande pagaille à Château-Rouge

Par: Marie-Odile Fargier  

Rubrique: La vie du 18e (mars 2016)

 


Les embouteillages de voitures et de piétons créés par le chantier du métro s’ajoutent aux problèmes de vente à la sauvette. Jusqu’à inspirer d’étranges projets aux autorités.

On a échappé au pire. Au pire du pire, pourrait-on même dire tant la circulation est difficile au carrefour de Château-Rouge. Les emprises du chantier de la RATP ont été encore élargies des deux côtés du boulevard et deux passages piétons supprimés.
On savait que les deux ans du chantier entraîneraient des difficultés, mais à ce point, quand même pas. Pour accéder à l’entrée de la station de métro, il faut cheminer au milieu d’une foule dense dans un étroit passage entre les boutiques et le grillage de l’emprise. Pourtant même là se faufilent des vendeurs à la sauvette, rétrécissant encore ce corridor. Et bien devinez quelles idées ont germé dans les têtes pensantes des représentants de la mairie pour tenter de limiter ces problèmes !

Idées folles

Projet n° 1 : pour limiter la bousculade près du métro, les responsables de la voirie ont suggéré de… fermer dès maintenant la station Châ­teau-Rouge ! Il était déjà prévu de la fermer de mai 2016 à août 2017. Une telle mesure prolongerait de plusieurs mois une situation pourtant fort incommode pour les usagers du métro, qui vont se retrouver dans les stations Barbès-Roche­chouart et Marcadet-Pois­sonniers surchargées. Ouf ! Le pire du pire sera évité, car la RATP n’est pas favorable à cette mesure radicale.
Projet n° 2 : ... (Lire la suite dans le numéro de mars 2016)