[]
.
facebook   twitter

Quatre continents dans les assiettes solidaires de Mam’Ayoka

Par: Virginie Chardin  

Rubrique: La Chapelle (mars 2016)

 


Mam’Ayoka, traiteur solidaire et social, a ouvert ses portes le 6 février, lors de la joyeuse fête de quartier organisée par La Bonne tambouille, collectif d’habitants et de commerçants du quartier.

Cadre chez Orange, Sophie Lawson, jeune femme dynamique et chaleureuse, souhaitait créer quelque chose qui ait du sens au niveau social et environnemental. En mai 2015, elle quitte son poste pour créer son entreprise. Elle met alors en place son association « La cuisine du monde à côté ». Objectif : ouvrir une coopérative de production et recruter, de façon pérenne, des femmes très bonnes cuisinières auparavant éloignées de l’emploi.

Livraisons solidaires aussi

« On a commencé à mon domicile, avenue de Flandres ; la clientèle a été d’abord mon réseau d’amis et de connaissances, qui a testé le pilote. On a rebaptisé la coopérative Mam’Ayoka, prénom féminin qui signifie « donne de la joie autour d’elle ». Puis en décembre dernier, on a eu un local, un ancien restaurant fermé depuis un an, où l’on a fait des travaux. Mais on cherche plutôt à livrer à domicile. »
Les commandes en ligne sont livrées chaudes le midi, réfrigérées le soir. Elles sont effectuées à vélo par de jeunes employés d’une entreprise elle aussi d’économie sociale et solidaire... (Lire la suite dans le numéro de mars 2016)


Illustration : © Séverine Bourguignon