[]
.
facebook   twitter

Une marraine républicaine pour des mineurs isolés

Par: Florian Gaudin-Winer  

Rubrique: La vie du 18e (avril 2016)

 


Sylvie Deplus Ponsin est la marraine, dans le 18e, de plusieurs jeunes en demande
de régularisation. Son rôle : soutenir ces personnes souvent très isolées.


Elle commence à avoir beaucoup de petits-en­fants ! « Depuis dix ans, j’ai hébergé une vingtaine de jeunes. Quand ils sont chez moi, je suis leur grand-mère parisienne », sourit Sylvie Deplus Ponsin. Cette médecin ophtalmologiste de 67 ans, trésorière de la section du 18e de la Ligue des droits de l’Homme, est la marraine de plusieurs jeunes mineurs isolés étrangers et jeunes majeurs sans-papiers.

Plus qu’un accompagnement

Les parrainages citoyens, qui pourront bientôt être organisés en mairie du 18e (voir encadré), ont été lancés par des associations et des collectifs, avec en première ligne le Réseau éducation sans frontières (RESF). Le but : sortir des jeunes en demande de régularisation de l’isolement, grâce à des parrains et des marraines dont le rôle est, entre autres, de les épauler dans leur scolarité et de les accompagner dans leurs démarches administratives. Voire, en cas d’interpellation de l’un d’entre eux, de servir de relais en prévenant les élus et les associations compétentes pour organiser une mobilisation... (Lire la suite dans le numéro d’avril 2016)


Photo : © Tessa Chéry