[]
.
facebook   twitter

Dominique Delpirou : le 18e au cœur

Par: Michel Cyprien  

Rubrique: Les Gens (octobre 2016)

 


Passionné de poésie, grand amateur de théâtre, ce juriste est aussi féru d’Histoire, celle de notre arrondissement en particulier.

C’est en 1948 que Dominique Delpirou voit le jour à Sarlat, capitale du Périgord noir, aus- si célèbre pour ses foies gras et ses confits que pour ses fes- tivals de théâtre et de musique. « J’y ai vécu mes neuf premières années chez mes grands-parents avant de rejoindre mes parents à Paris, dans le 18e, rue Buzelin, au moment du CM2. À Sarlat, j’ai appris à jouer aux boules sur la place de la Rigaudie sous la statue de La Boétie. Mon grand-père était cordonnier et avait fait le tour de France, ma grand-mère était énoiseuse, elle décortiquait les fameuses noix du pays. »... (Lire la suite dans le numéro d’octobre 2016)


Photo : © Davide Del Giudicce