[]
.
facebook   twitter

Philippe Bogé : chanter même dans la rue

Par: Sophie Roux  

Rubrique: Les Gens (avril 2017)

 


Il chante depuis toujours, mais a osé tardivement en faire son métier et préfère les petites scènes au Zénith. Un parcours atypique porté par le hasard des rencontres.

Il fallait que j’aille à Paris. » C’est ainsi que Philippe Bogé arrive à la capitale, en 1987, pour trouver un travail. De ce qui s’est passé avant – son parcours, son histoire, sa famille, ses amis — on ne saura que quelques bribes, notamment qu’il est originaire de Nevers et qu’il a habité La Rochelle. Il vit d’abord dans le 13e puis emménage dans le 18e : « Je n’étais pas content d’être là. Je ne connaissais personne ». On imagine un jeune trentenaire timide et réservé.

Chanteur à 37 ans

En 1990, son jeune frère tombe gravement malade et est hospitalisé à Bichat. C’est lui qui le pousse à chanter. Le dimanche, à l’hôpital, l’association La Plage organise un spectacle pour les malades, l’équipe soignante et les visiteurs... (Lire la suite dans le numéro d’avril 2017)


Photo : © Charlotte Watelet