[]
.
facebook   twitter

Pour tati, un horizon en demi-teinte

Par: Annie Katz  

Rubrique: La vie du 18e (juillet-août 2017)

 


Les « idées de génie » de Gifi vont-elles sauver Tati ? C’est en effet le groupe de Philippe Ginestet qui a finalement été choisi par le tribunal de commerce de Bobigny, pour reprendre l’enseigne au vichy rose.

Finalement, après de multiples négociations menées depuis plus de trois mois, l’offre de Gifi permet de sauve- garder 1 428 emplois sur les 1 754 menacés en France et 109 des 140 magasins Tati, Fabio Lucci, Gigastore et Dégrif’mania. Les juges l’ont préférée, le 26 juin, à la proposition du consortium des cinq marques : Foir’fouille, Centrakor, Stockomani, Maxi Bazar et Dépôt Bingo qui ne reprenait que 1298 salariés et 98 magasins... (Lire la suite dans le numéro de juillet-août 2017)


Photo : © Thierry Nectoux