[]
.
facebook   twitter

Amira Sliman, la passion du bijou

Par: Brigitte Batonnier  

Rubrique: Les Gens (octobre 2017)

 


La jeune créatrice participe ce mois-ci à plusieurs événements parisiens liés à son activité artistique.

« Comment, d’un bout de métal, d’un morceau de pierre naît un bijou ? » Le mystère demeure entier pour la créatrice de la Galerie Wenge. Quatorze ans déjà qu’Amira Sliman a ouvert cette jolie galerie rue Ramey. C’était pendant la canicule de l’été 2003. La jeune femme a alors transformé la cave de l’ancienne boutique de bricolage en un atelier de création, cassé des murs, ouvert des vitrines sur la rue du Chevalier de la Barre, refait l’électricité. « On a bossé comme des forçats avec Pierre, mon associé d’alors, et pourtant lorsque l’on sortait de notre chantier, on était saisi par la chaleur extérieure plus intense encore qu’à l’intérieur », raconte la belle dame brune.
C’est par Pierre Jouin qu’elle s’est installée là. « Pierre, c’est un personnage et sa vie est un roman ! Professeur et ingénieur, il quitte la France pour ne pas faire la guerre d’Algérie et s’exile au Cambodge. Après son retour et bien des péripéties, il se met à faire des fontes et des objets d’art et se réinstalle à Paris, au 15 rue Ramey. On s’est associé et on a été très heureux de trouver le local du 9 rue Ramey. » ... (Lire la suite dans le numéro d’octobre 2017)


Photo : © Thierry Nectoux