[]
.
facebook   twitter

Recherche bénévoles et… produits d’hygiène pour femmes en précarité

Par: Sylvie Chatelin  

Rubrique: La vie du 18e (novembre 2017)

 


N’hésitez pas à venir rencontrer Julia, Maria ou Marion. Elles vous présenteront l’association lors de leur prochaine réunion d’information des futur(e)s bénévoles, le 8 novembre dans leur local de la rue Bernard Dimey, à la porte de Saint-Ouen. Elles vous expliqueront l’objectif des maraudes, cœur de leur action auprès des femmes les plus démunies. Car cette association créée en 2001, constatant une carence des soins spécifiques dédiés à la santé des femmes, s’est donné pour vocation d’"apporter l’égalité dans l’accès aux soins aux femmes en situation de précarité et d’instabilité sociale et économique".

Bidonvilles et hôtels sociaux

Ces femmes complètement hors des parcours de santé, il faut aller les rencontrer là où des parcours de vie souvent chaotiques les ont menées ; dans les bidonvilles des Roms sur la Petite ceinture, dans les hôtels sociaux, dans la rue ou dans des centres d’accueil spécifiques. C’est ainsi que deux fois par semaine, mardi et jeudi des équipes de trois bénévoles – sage-femme, gynécologue ou médecin – et deux non-médicaux habillés de gilets jaune fluo partent en camion à leur rencontre de 18 h à 22 h. (Lire la suite dans le numéro de novembre 2017)