[]
.
facebook   twitter

De Cauchois en... constance

Par: Dominique Delpirou  

Rubrique: Histoire (Février 2018)

 


Le promeneur débute son parcours par la première des deux rues, à la rencontre des artistes et intellectuels qui y vécurent.


Constance Cauchois, le nom sonne comme celui d’un personnage d’un roman de Flaubert, ou de Maupassant. Pourtant, ce n’est que l’association fantaisiste de deux noms de rue, dans le quartier de Montmartre, accolés en raison de leur proximité géographique et de leur origine commune. Cauchois, qui venait sans doute du pays de Caux, était propriétaire de terrains situés sur le versant sud de la Butte et Constance était la fille d’un certain Monsieur Doré, propriétaire lui aussi dans le même secteur.
Quand on ouvrit des rues sur leurs parcelles, tout naturellement, on leur donna le nom de ces riches notables. Cauchois et Constance. Constance et Cauchois. Les deux voies se ressemblent étrangement. Même longueur (140 m environ), même caractère tranquille et provincial, et présence d’une impasse qui, dans un cas, a gardé son identité, et dans l’autre l’a perdue en étant absorbée par la rue... (Lire la suite dans le numéro de février 2018)


Photo : © Christian Adnin