[]
.
facebook   twitter

Nouvelle saison pour l’Aérosol et La Station

Par: Véronique Vidalou  

Rubrique: La Chapelle (mai 2018)

 


Après quelques mois d’hibernation, l’Aérosol tourne à nouveau à plein régime. La formule tout-public qui enrôlait les foules en 2017 revient, avec son lot de nouveautés.

Rattrapage express si le phénomène vous a échappé l’an passé : comme La Station-Gare des Mines, L’Aérosol est un site artistique temporaire, appartenant à la SNCF. Coexploité par le collectif Maquis-art et la société coopérative de production artistique et événementielle Polybrid, il est installé dans la halle Hébert. Jusqu’à décembre dernier, on y a vibré, miré, ouï, graffé, patiné, bougé, dansé, picoré, ripaillé… au rythme des cultures urbaines. D’après les organisateurs, quelque 120 000 personnes auraient fréquenté le lieu durant la première session, d’août à décembre 2017. 300 œuvres ont été exposées au musée du street art, 20 collectifs parisiens ont pu utiliser le site pour leurs conférences, ateliers et autres initiations, 200 artistes et DJ sont venus y jouer, et autant de graffeurs se sont approprié les murs. (Lire la suite dans le numéro de mai 2018)


Photo : © Jean-Claude N’Diaye