[]
.
facebook   twitter

De la Goutte d’Or à Chaillot, la création en partage

Par: Anne Thiriet  

Rubrique: Goutte d’Or (septembre 2018)

 


Plus que trois mois avant le spectacle pour lequel la Compagnie Lanabel et le Théâtre national de Chaillot ont embarqué les habitants de la Goutte d’Or et plus largement du 18e.

"La différence entre artistes amateurs et professionnels ? La construction d’une pièce suit le même processus. On part des gens, de ce qu’ils ont vécu en stimulant des émotions, en les orientant. Ce qui change c’est la manière et le temps que l’on met pour l’aborder. J’ai toujours aimé mêler", indique Annabelle Bonnéry. La chorégraphe a les yeux qui brillent. Elle est visiblement fière de ses élèves qui viennent de se produire cet après-midi au gymnase de la Goutte d’Or. L’occasion de présenter des extraits du spectacle de danse et de chant prévu début décembre à Chaillot. "Paysage d’ensemble – le nom de la création – sera axé autour de la rencontre et d’un moment de fête pour lequel on se prépare, une tension qui monte, une colère – car on a toujours des choses qui nous révoltent –, des histoires qui se tissent, très imprégnées de la vie de ce quartier", raconte la directrice de la Compagnie Lanabel qui a initié le projet en 2016.

En lien avec les associations

Tout a commencé avec la volonté de l’ancien préfet d’Ile-de-France de jumeler une structure culturelle nationale avec une zone de sécurité prioritaire (ZSP), subventions à la clé. Objectif : inventer des actions spécifiques pour les habitants de ces quartiers, et rendre les publics eux-mêmes acteurs des processus culturels. (Lire la suite dans le numéro de septembre 2018)


Photo : Jean-Claude N’Diaye