[]
.
facebook   twitter

Changement de tête à la charcuterie

Par: Annie Katz  

Rubrique: La Chapelle (octobre 2018)

 


Au marché de l’Olive, un commerce de charcuterie-traiteur continue sous la houlette de ses deux salariées, avec le soutien de leur fidèle clientèle.

Rien n’a changé dans la boutique : la collection de cochons en tous genres est toujours là. Et pourtant… il y a du nouveau ! Fabienne et Ingrid Campin, les deux sœurs vendeuses, ont pris les rênes de la charcuterie de Martial Chateau quand sa femme Annick a pris sa retraite, peu après lui, en début d’année. Après 31 ans d’une belle activité sous cette halle emblématique du quartier. "J’avais promis à Annick que je prendrais sa suite", rappelle Fabienne qui travaillait depuis plus de 16 ans auprès d’elle dans une ambiance familiale, une clientèle d’habitués. "Les clients pensaient qu’Annick était notre maman et c’est vrai que les liens sont très forts entre nous. Elle a toujours été là en cas de soucis, de galères…"

Deux reconversions

Pourtant, rien ne destinait Fabienne au commerce de charcuterie. Après un cursus d’athlétisme en sport études, elle bifurque vers la comptabilité. Mais son bac pro en poche, elle comprend très vite que le travail de bureau ne lui convient pas. Pendant ses études, elle venait donner un "coup de main" de temps en temps à Annick. Elle travaille ensuite à l’Intermarché du boulevard Ornano… déjà au rayon charcuterie ! (Lire la suite dans le numéro d’octobre 2018)

Illustration : Capucine Léonard-Matta