[]
.
facebook   twitter

Les petites gouttes débordent

Par: Sylvie Chatelin  

Rubrique: La Chapelle (octobre 2018)

 


L’envers du décor révélé à la suite d’un conflit de voisinage autour du bar restaurant installé dans l’ancienne Halle Pajol.

Le 7 septembre, soirée privée en plein air sur la terrasse du bar Les Petites Gouttes, esplanade Nathalie Sarraute, avec sono installée à l’extérieur. Les riverains sont pourtant habitués (mais s’y habitue-t-on jamais ?) au bruit généré quotidiennement par l’établissement mais, trop c’est trop. Le lendemain un début de mobilisation se met en place. Une pétition circule. Le jeudi suivant, alors qu’une deuxième soirée privée bat son plein, une dizaine d’habitants se retrouvent devant l’établissement pour protester. La responsable qu’ils rencontrent propose de recevoir les habitants ultérieurement pour discuter. Rendez-vous est pris avec Samia Didane, fondatrice du lieu avec son associé Stéphane Bourdon, et actuelle gérante.

Machine de guerre

Forte d’une longue expérience associative, engagée, Samia a choisi de s’installer dans cet endroit et voulait, dit-elle, en faire un lieu impliqué dans la vie du quartier, en collaboration avec le milieu associatif. Elle est ainsi la seule commerçante à participer au Comité de suivi de l’esplanade. (Lire la suite dans le numéro d’octobre 2018)

Photo : Jean-Claude N’Diaye