[]
.
facebook   twitter

Une menuiserie ouverte sur le quartier

Par: Sylvie Chatelin  

Rubrique: La Chapelle (novembre 2018)

 


Démarche originale et vertueuse pour l’atelier A travers fil, où on apprend la menuiserie en faisant et où l’on fait en apprenant.

C’’est plus sympa que d’aller chez Ikea ! » Et certainement plus riche de sens. Chez À travers fil, en effet, on fabrique et vend des meubles pour des particuliers ou des collectivités. Mais différemment. Quatre menuisiers professionnels accueillent les adhérents de l’association durant les chantiers et leur enseignent le travail du bois ; ceux-ci peuvent ensuite à leur tour encadrer des nouveaux arrivants. À l’exemple de Nicolas qui a commencé comme adhérent avant de passer un CAP de menuisier et d’intégrer l’atelier comme salarié.
Pas de pré-requis pour rejoindre l’association sinon l’envie de travailler le bois, matériau durable et renouvelable. Ici, il est massif et local - comme le chêne qui provient de Rambouillet - et récupéré autant que faire se peut sur d’autres chantiers. La "porte d’entrée dans l’association" ? Venir donner un coup de main aux salariés pendant les chantiers du vendredi après-midi, profiter ainsi de leur expérience et de leurs conseils et expérimenter "l’aspect collectif avant de s’engager et faire son propre objet". (Lire la suite dans le numéro de novembre 2018)