[]
.
facebook   twitter

Incivilités au guichet : premier geste pour les postiers

Par: Florianne Finet  

Rubrique: La Chapelle (Décembre 2018)

 


Pour compenser la pénibilité du travail des guichetiers affectés dans les quartiers populaires du 18e, La Poste va leur verser des primes. Mais rien n’est prévu pour améliorer la qualité du service rendu.

La patience serait la mère de toutes les vertus. Un adage à garder en tête au moment de franchir le seuil du bureau de poste de la porte de La Chapelle. En ce samedi matin d’octobre, on comptait près de 25 personnes dans la queue pour quatre guichets ou- verts (colis ou banque).
Résultat : jusqu’à une heure d’attente pour retirer des espèces sur un livret A, demander un RIB ou envoyer un mandat via Western Union. Une situation loin d’être excep- tionnelle. Même topo à Marx Dormoy où une di- zaine d’usagers remplissent quasiment tout l’espace situé près de l’entrée. Difficile pour les parents avec poussette de se frayer un chemin. C’est le bureau le plus fréquenté de l’arrondissement avec près de 1300 clients par jour. (Lire la suite dans le numéro de décembre 2018)