[]
.
facebook   twitter

Promenade urbaine : enfin sur la bonne voie ?

Par: Maryse Le Bras  

Rubrique: Goutte d’Or (février 2019)

 


Souhaitée par les riverains et les associations du quartier, la promenade sous le métro aérien, entre Barbès et Stalingrad commence à prendre tournure.

Après des mois d’atermoiements, de réflexions menées par les différents acteurs, de réunions publiques, de propositions diverses, heureuse surprise ! Le projet semble enfin sur les rails. L’arrivée du nouveau pilote, l’urbaniste Jean-Christophe Choblet, connu pour être le concepteur de Paris Plage, insufflant une nouvelle dynamique, redonne espoir. La dimension artistique, souhaitée par les différents acteurs, devient le fil conducteur du projet.

Depuis déjà quatre ans, riverains et passants demandaient et espéraient le réaménagement de ce long espace d’1,4 km laissé en déshérence. Trop de place laissée aux voitures, restreignant les espaces piétons, extension du marché Barbès, insécurité et malpropreté, bruit et pollution, coupure urbaine entre le 18e et le 10e, tels sont quelques- uns des problèmes qui dégradent la qualité de vie du quartier, en pleine expansion urbaine.
En 2013, l’association Action Barbès, très en- gagée sur le terrain, avait lancé l’idée d’une promenade urbaine et l’avait présentée aux différents candidats aux municipales en 2014. Anne Hidalgo, nouvellement élue, s’engageait dans son programme sur un projet de réaménagement. Mais les aléas n’ont pas manqué depuis cinq ans.
En tout cas, voirie revue, cheminement piéton continu sous le viaduc, implantation d’installations artistiques, marché Barbès revisité et espace de convivialité créé, éclairage amélioré par la RATP sous le viaduc illuminé et ainsi mis en valeur, sont désormais concrètement programmés. (Lire la suite dans le numéro de janvier 2019)

Photo : DR