[]
.
facebook   twitter

La petite fille des Grandes Carrières

Par: Annick Amar  

Rubrique: Les gens (octobre 2013)

 


« La famille de mon père habite le quartier des Grandes Carrières, depuis 1890, entre la rue des Cloÿs et la rue Ordener, j’ai donc tout simplement repris le flambeau… Pour moi, les Grandes Carrières, c’est mon village …d’ailleurs, je souhaiterais y finir mes jours... mais pas tout de suite... car j’ai beaucoup de choses à vous raconter !  » explique, enthousiaste, Micheline Sérioli, retraitée de la sidérurgie, âgée de quatre-vingts ans.
Elle a consigné ses souvenirs d’enfance dans un petit recueil intitulé « Les Souvenirs d’enfance d’une petite-fille des Grandes Carrières ». Toutefois, elle admet que c’est sa prof de théâtre de l’association « La Bande à Godot » qui lui en a soufflé l’idée. En effet, elle s’est essayée au théâtre mais sans vraiment parvenir à se libérer. Néanmoins sa prof qui avait beaucoup de plaisir à l’entendre raconter sa vie lui a suggéré d’écrire ses souvenirs. … (Lire la suite dans le numéro d’octobre 2013)