[]
.
facebook   twitter
dimanche, 19 novembre 2017|

Art sacré de la calligraphie et street art dialoguent à l’ICI

3 novembre 2017

L’exposition "Lettres ouvertes, de la calligraphie au street art" réunit les grands maîtres de la transcription du Coran à travers les siècles et des artistes contemporains transgressant ses règles strictes.
Les pigments naturels et roseaux taillés pour la calligraphie jusqu’à la peinture aérosol, la céramique, la gravure, l’acier, le goudron ou la vidéo, de l’art sacré vers des œuvres nouvelles, tout se mêle à l’exposition "Lettres ouvertes, de la calligraphie au street art" de l’Institut des cultures (...)

En savoir plus »
 

Les drôles de baraques de Migas Chelsky

30 septembre 2017

D’émouvantes petites maisons de carton ondulé prennent vie grâce à un artiste inspiré par le cinéma et ses décors.
Cheveux poivre et sel soigneusement serrés en catogan encadrant un visage sympathique, mocassins rouges - qu’il affectionne - aux pieds, Michel Gasqui, sous le nom d’artiste de Migas Chelsky est le créateur de ces petites maisons sans prétention. Il mêle les couleurs avec subtilité, faisant apparaître par le biais de sa peinture, l’absence de moyens et l’usure du temps sur ses (...)

En savoir plus »
 

Les bons plans restos du 18e du mois

4 mars 2017

Vous aviez beaucoup apprécié notre grand dossier sur les restaurants du 18e où l’on peut bien manger pour 10 € maximum (notre édition de décembre 2014). Cette fois, l’équipe du 18e du mois a de nouveau prospecté dans tout l’arrondissement et testé pour vous 18 restos où vous pourrez vous régaler dans une ambiance
sympa à prix doux : entre 6 € et 20 €. Bon appétit... (Lire la suite dans le numéro de mars 2017)

Photo : © Christian (...)

En savoir plus »
 

Boris Bergman, l’homme aux mille chansons

4 mars 2017

Cet artiste polyvalent a écrit pour Bashung, et aussi pour Dalida, Juliette Gréco, Nicoletta, Nicole Croisille, Marie Laforêt, Nana Mouskouri, Joan Baez…
Sait-on que Boris Bergman, parolier légendaire d’Alain Bashung, a écrit en cinquante ans de carrière, « avant et après Bashung » (Gaby, oh Gaby en 1979, Vertige de l’amour en 1981), plus de mille chansons, dont de nombreux succès planétaires. Ce Montmartrois peu ordinaire vient de réaliser un triple CD, « Boris Bergman et ses interprètes », qui va du (...)

En savoir plus »
 

LECTURE COMPLETE : Dans l’intimité de Bernard Buffet au musée de Montmartre

3 décembre 2016

Hommage émouvant au célèbre peintre expressionniste décédé en 1999, Intimement offre un portrait de l’artiste, à travers ses œuvres les plus profondes.
Le cadre chaleureux du musée dédramatise la rigueur du trait noir qui caractérise l’œuvre de Bernard Buffet. Le visiteur appréciera son travail à travers 150 de ses œuvres (peintures, gravures) provenant de la collection de Nicolas Buffet, l’un de ses trois enfants adoptifs, et de collections publiques et privées, dont celle du musée Bernard Buffet de (...)

En savoir plus »
 

Le Collectif pour la mixité sociale se développe dans les écoles du 18e pour que les enfants « apprennent ensemble »

5 septembre 2016

Parti de Gustave Rouanet, le mouvement s’étend dans 28 établissements de l’arrondis- sement et même en province.
Né il y a un an des rencontres de parents d’élèves des écoles publiques maternelle et élémentaire Gustave Rouanet, avec pour but de donner aux enfants la chance d’apprendre ensemble dans la mixité, le Collectif pour la mixité sociale grandit. L’association compte à présent 100 adhérents de 28 établissements scolaires du 18e. Elle a reconduit récemment Jérôme Decuq au poste de président. Le débat (...)

En savoir plus »
 

Pierre Théodor en sa galerie Amtares

5 septembre 2016

Après neuf ans d’activité sur la Butte, le galeriste prend sa retraite mais ouvre une nouvelle galerie... sur Internet !
Nous sommes allés bavarder avec cet amoureux de l’art avant son départ à la retraite. À la rédaction du 18e du mois, on l’adore, Pierre Théodor. Oui, vous avez bien compris, il s’agit du sympathique gérant de la galerie de peinture et de sculpture Amtares. Visage avenant, cheveux et barbe poivre et sel, cet amoureux de l’art tout en rondeurs va partir à la retraite, après neuf ans (...)

En savoir plus »
 

L’Esprit singulier à la Halle Saint Pierre

1er mai 2016

L’univers fantastique de la collection de l’abbaye d’Auberive en 600 œuvres.
La collection privée de l’abbaye d’Au­berive, fondée par Jean-Claude Volot, nous invite dans l’univers fantastique de l’art brut. Exposées à la Halle Saint-Pierre, 600 de ces œuvres, signées par 70 artistes, suggèrent des mondes parallèles où l’étrange, la destruction, la mort rôdent en délires de couleurs. Pour avoir vécu, jeune, la cruauté des ghettos et des camps, Maryan Pinchas Burstein, peintre américain d’origine polonaise, (...)

En savoir plus »
 

Pauline Aubry, de l’angoisse à d’étonnantes BD

1er mai 2016

Quand une ex-adolescente dépressive se libère de ses angoisses en dessinant sa propre histoire avec humour et tendresse.
Près de Barbès, dans l’atelier lumineux qu’elle partage avec quelques jeunes créateurs, elle dessine, d’un trait rapide et sûr, une « mutante » aux grands yeux. Deux légers coups de pinceau, la voici blonde en jupe à pois rouges. Suit une dédicace de sa dernière BD reportage, Les Mutants, un peuple d’incompris, consacrée au mal-être adolescent. Heureuse auteure de bandes dessinées (...)

En savoir plus »
 

La passion du chant choral dans le 18e

3 avril 2016

Plus de 2,5 millions de Français pratiquent le chant choral ! Une très sérieuse étude de chercheurs d’Oxford démontre que cette pratique crée du lien, accroît la sécrétion d’endorphine, dope l’énergie. Bref, chanter ensemble est bon pour le moral, pour la santé, et tout simplement pour le plaisir de créer quelque chose de beau. Et les chorales sont si nombreuses dans le 18e qu’il nous faudra deux éditions pour faire un tour d’horizon.
La Lyre de Montmartre est la plus ancienne chorale de Paris
Un très (...)

En savoir plus »
 

Anvers Aux Abbesses a 20 ans

1er novembre 2015

Les artistes de l’association exposent en atelier du 20 au 22 novembre
Regroupant plus d’une centaine d’artistes demeurant dans les 18e et 9e arrondissements, l’association d’Anvers Aux Abbesses (AAA) fête officiellement ses 20 ans et ouvre ses ateliers au public du 20 au 22 novembre prochain. Les lieux d’exposition seront signalés par un kakémono rouge créé en 1992, orné de 13 touches de peinture blanche. Dans le dépliant téléchargeable, la carte des ateliers à visiter évoque cette année un navire (...)

En savoir plus »
 

À la rencontre des artistes des Portes d’Or

3 juin 2015

Pour cette édition des Portes d’or, le 18e du mois a choisi de présenter le travail de quatre artistes parmi les 70 exposants répartis dans 40 lieux du quartier de la Goutte d’Or. Affiches et plans de visites sont disponibles dans trois points d’accueil principaux (11 rue Richomme, 55 rue Doudeauville, 21 rue Cavé). Ces portes ouvertes se dérouleront pendant la fête de la Goutte d’Or...(Lire la suite dans le numéro de juin (...)

En savoir plus »
 

Koltès dans la nuit de la Goutte d’Or

3 juin 2015

Du théâtre de rue fait revivre La Nuit juste avant les forêts. Un monologue remarquable pour une des pièces les plus célèbres de Bernard-Marie Koltès.
La Nuit juste avant les forêts se traduit, pour son héros, « étranger » solitaire, par la recherche désespérée de « quelqu’un à qui parler » la nuit, sous la pluie, par une chaumière de conte « au fond d’une forêt », un appartement avec une famille, voire une chambre d’hôtel. Anonyme parmi les passants, le comédien Fabrice Clément (déjà apprécié en 2005 dans Dans (...)

En savoir plus »
 

La rénovation de Château-Rouge : un chantier de douze années

1er mai 2015

Des centaines de nouveaux logements, des résidences étudiantes, des locaux commerciaux : le quartier a changé de visage.
La rénovation du quartier Château-Rouge, c’est terminé », a indiqué le maire du 18e, Éric Lejoindre, au cours d’une réunion publique d’information à la mairie le mois dernier. Le remplacement de l’habitat insalubre par un habitat digne, engagé par la Ville de Paris à la Goutte d’Or, aura duré douze ans, de 2002 à 2014. Et même un peu plus si l’on tient compte des chantiers encore en (...)

En savoir plus »
 

Plats japonais comme à Osaka

1er avril 2015

Comment découper des sushis, rouler des makis et autres recettes de là-bas.
Originaire d’Osaka, la montmartroise Tomoko qui tient boutique et atelier sur la Butte, outre des cours d’origami, calligraphie et langue, propose des cours de cuisine japonaise et recettes des grands-mères. Ce jour-là, Stéphane, jeune Parisien voyageur au Japon, et moi, candide, suivons notre hôtesse jusqu’à l’atelier pour un cours de sushi et maki au poisson cru.
Se « défatiguer » d’abord
Tradition oblige, nous (...)

En savoir plus »
 

Hernando Herrera, peintre mathématicien

1er janvier 2015

Hernando Herrera, mathématicien de formation et passionné de nouvelles technologies, crée sur ordinateur des œuvres abstraites et colorées.
De petites lucarnes percées dans le mur laissent pénétrer la lumière d’automne jusqu’aux Inductions chromatiques, les créations cinétiques du peintre Hernando Herrera. Rectangles ou carrés d’art abstrait appliqués sur supports plexiglas antireflet garnis aluminium, sept œuvres rythmées et colorées sont posées sur la longue table. Un petit bureau installé près du plan (...)

En savoir plus »
 

Manga Space, la caverne d’Ali Baba version Japon

31 août 2014

Cette librairie accueille tous les fondus de bandes dessinées japonaises au 30 rue Damrémont et leur propose aussi un espace de restauration.
Caverne d’Ali Baba version nipponne, la boutique Man­ga Space affiche une col­lection de 10 000 al­bums. Plus qu’une li­brai­rie, ce manga café ­ – concept importé du Japon – propose des espaces de lecture selon un tarif horaire, mais aussi des boissons et desserts japonais, jeux vidéo et accès Internet gratuit. Seule différence avec ses homologues japonais, on (...)

En savoir plus »
 

Une modiste-chapelière inspirée au Studio 14

31 août 2014

Bibis, casquettes, toques… Les créations de Laurence Le Clerc, vendues sous la marque Kilin, réinventent les classiques avec fraîcheur et originalité.
Véritable pépinière de créateurs de bijoux semi-précieux, maroquinerie, vêtements, dessins encre de Chine, le Studio 14 propose les créations de Laurence Le Clerc, jolis chapeaux vendus sous la marque Kilin. Mue par une passion pour le couvre-chef, la jeune créatrice a débuté en autodidacte avant de passer son diplôme de chapelier modiste. D’abord (...)

En savoir plus »
 

Tourisme : les bons plans du 18e

4 juin 2014

Touristique, le 18e arrondissement ? Il passe plutôt pour un arrondissement familial et cosmopolite. Et pourtant si ! Plus d’un tiers des 29,3 millions de touristes qui ont visité Paris en 2013 sont venus dans le 18e. À cause d’un monument, le deuxième monument le plus couru de Paris : le Sacré-Cœur. En 2012, 10,5 millions de personnes l’ont visité. Il arrive devant le Musée du Louvre (9 660 600 visiteurs) et loin devant la Tour Eiffel (6 270 000). Sans détrôner toutefois la cathédrale Notre-Dame, qui (...)

En savoir plus »
 

Valérie Mouzanuik (UMP) : agir au lieu de bougonner

1er mai 2014

Fière d’être élue pour la première fois sur la liste UMP (union de droite) de Pierre-Yves Bournazel et dotée d’un dynamisme à toute épreuve, Valérie Mouzanuik est probablement une femme à suivre dans les années à venir, tant son engagement en politique semble inébranlable et ses convictions solidement ancrées. Attachée de direction, née d’une famille où on ne se soucie pas vraiment de politique, cette piquante brune de 44 ans a connu son premier sursaut citoyen lors des présidentielles de 2012, où il lui a (...)

En savoir plus »
 

Comment Uraca lutte contre le sida

4 avril 2014

Neuf mois d’études et d’entretiens auprès de la communauté africaine de la Goutte d’Or ont permis dépistage et informations sur la transmission du sida.
Installée à La Goutte d’Or, l’Unité de Réflexion et d’Action des Communautés Africaines (URACA) fait de la prévention du sida depuis plus de vingt ans. Elle a conduit jusqu’à fin 2013 une étude originale de neuf mois sur la réduction des risques sexuels liés au VIH au sein de la communauté africaine. Pour cela, elle a travaillé en partenariat avec l’Institut (...)

En savoir plus »
 

EN LECTURE COMPLETE : Pin up’s secret : sexy sans forcer les fermetures Éclair !

2 mars 2014

Pin Up’s Secret, c’est, en rouge et noir, et du 36 au 48, LA boutique de vêtements et accessoires – clin d’œil aux héroïnes de films policiers – où se vêtir sexy, à prix doux et sans forcer les fermetures Éclair. Dès l’abord, le mannequin en vitrine en robe de coton noir, toute boutonnée de petits cœurs rouges (50 €), incite à pousser la porte du 13, rue Cavalotti où, la nuit, le store baissé arbore une déco « Moulin rouge ». On découvre alors une exquise bonbonnière avec des chaises de fer forgé blanc aux (...)

En savoir plus »
 

Le BAL : La tour perdue de Johannesburg

2 mars 2014

En 1976, année marquée par les émeutes de Soweto, la tour circulaire Ponte City promettant « appartements équipés et commerces intégrés » à la population du quartier exclusivement blanc de Hillbrow, domine Johan­nesburg du haut de ses 54 étages. Mais en 1994, l’avènement de la démocratie provoque l’exode des blancs vers des banlieues plus sûres. Ponte City devient le refu­ge des noirs des townships. Les immigrés de différents pays d’Afri­que affluent. Criminalité, drogue, prostitution, ordures amoncelées (...)

En savoir plus »
 

Didier Lambert : le ciel pour horizon

31 janvier 2014

Didier Lambert peint depuis 45 ans, avec des pigments naturels, des toiles grands formats qu’il exposera en mai à Los Angeles.
Le peintre Didier Lambert est « l’un des derniers artistes à occuper, depuis quarante-cinq ans, un atelier authentique, époque 1900 » de la Villa des Arts, là où vécurent Toulouse Lautrec, Cézanne, Renoir et, plus récemment, le cybernéticien Nicolas Schoeffer. Aujour­d’hui, l’artiste de 68 ans, cheveux poivre et sel et sourcils en bataille accentuant son air préoccupé, cherche en (...)

En savoir plus »
 

Magicien malgré lui

31 janvier 2014

Ce jour-là, Sébastien-le-magicien qui se croit de repos et bricole dans son atelier où sè­chent des caleçons pendus sur une corde qui se sectionne sur son passage et se retend illico, cherche (« atchoum ! ») un médicament anti-al­lergie. Remède qui s’avè­re être un immense boudin-plastique qu’il va ingérer. Heureusement pour son estomac, cet exploit ne lui arrive que tous les deux ans. Le jeune pu­blic est hilare. Mais voici que, d’un ballon gonflable, naît une colombe suivie de sa copine surnommée « (...)

En savoir plus »
 

Fripes branchées chez Vintage Désir

31 janvier 2014

Juste à côté de la librairie des Abbesses et à un jet de pierre de la place du même nom, la boutique de fripes Vintage Désir se distingue par ses petits prix et la qualité des vêtements certes déjà portés, mais soignés et alignés sur portants dont le métal s’oppose à l’orange vif des murs. En vitrine, une diversité de sacs à main cuir (10 €) dispute la place aux foulards soyeux de couleurs vives (3 €) et autres col de vison, renard de cou, toque astrakan (5 €) ou chapka (10 €), échappés de leur coffre. Près du (...)

En savoir plus »
 

Des écoliers filment leurs parents immigrés

31 janvier 2014

Caméra en main, vingt écoliers de CE2, ont interrogé leurs parents : Dis papa : « C’est quoi le racisme ? »
"C’est quoi l’immigration ?" Des élèves de CE2 de l’école Gustave Rouanet se sont posé la question en classe et l’ont posée à leurs parents, caméra en main. Le résultat est un documentaire brillant diffusé depuis le début de l’année sur le net. À l’origine du projet, trois femmes : l’institutrice Julie Noël, la réalisatrice et journaliste télé Ca­therine Portaluppi et la photographe Estelle Fenech (qui (...)

En savoir plus »
 

Aux blondes ogresses, la belle théâtreuse

5 janvier 2014

Françoise Gatti-Valienne crée des comédies musicales et des contes poétiques. Bienvenue dans son théâtre, « Les blondes ogresses ».
Elle se souvient de la vieille droguerie installée, dans les années 1960-1970, sous l’appartement de ses parents, au 28 de la rue Etex où les amis, tous artistes célèbres (Anouilh, Gélin, Jouvet, Brialy, Jean Marais, Bar­dot, Sophie Daumier…), convergeaient souvent, laissant sur la porte de l’armoire du père, comédien, leurs noms gravés dans le bois. Aujourd’hui, la (...)

En savoir plus »
 

Calligraphie japonaise Chez Manekineko de Montmartre

1er octobre 2013

Depuis la Place Emile Goudeau, on découvre la vue panoramique sur Paris et, toute proche, l’adorable boutique d’artisanat japonais « Manekineko (1) de Montmartre », à l’angle des rues Ravignan et Garreau. Parmi les ouvrages « faits-main » - kimonos fleuris, sandales de tissus tressés, guirlandes d’origamis colorées, mini-cartes et enveloppes calligraphiées - se tient la charmante Tomoko Nakayasu, installée en France depuis quinze ans. Entre les divers cours qu’elle propose - origamis, sushis, langue - (...)

En savoir plus »
 

« Les Blondes Ogresses Montmartre », théâtre et lieu de créations

1er juillet 2013

Ouvert en lieu et place d’une ancienne droguerie à laquelle a succédé un restaurant africain dont il a gardé la devanture en bois...

En savoir plus »
 

Un poulailler aux Jardins du Ruisseau

1er juillet 2013

Le poulailler des Jardins du Ruisseau, c’est comme dans la chanson « une maison bleue adossée... » au talus des jardins longeant le rail désaffecté, et dotée d’un toit isolant végétalisé et planté d’espèces florales rustiques favorisant la biodiversité...

En savoir plus »
 

Projet d’antennes-relais 4G Bouygues dans le 18e. Les riverains concernés protestent

1er juillet 2013

SFR il y a un mois, Bouygues maintenant : la mairie du 18e a tenu le 12 juin dernier, sa huitième réunion d’information sur l’implantation d’antennes-relais en deux mois et demi, concernant quatre nouvelles adresses...

En savoir plus »
 

Trente ans après, le souvenir de la Marche des Beurs

1er juin 2013

Le 15 octobre 1983, pour la première fois en France, 32 personnes, issues pour la plupart des quartiers populaires de Lyon, se sont mises en marche depuis Marseille « pour l’égalité » et « contre le racisme » dans l’indifférence générale. Conduites par Toumi Djaidja, initiateur de la marche et ancien travailleur social aux Minguettes à Lyon, elles revendiquaient « la carte de séjour de dix ans » et « le droit de vote pour les étrangers », dans un contexte d’inégalités et de (...)

En savoir plus »
 

La sécurisation de l’impasse de la Défense

1er juin 2013

La situation s’améliore concernant la sécurité menacée par les dealers, mais la vigilance reste de mise côté jardin partagé et immeuble du BAL.

En savoir plus »
 
 
-->
 
© 2013 18e du mois |
| Qui sommes-nous? | Contact | Mentions légales |
| Site réalisé avec SPIP