[]
.
facebook   twitter
jeudi, 19 juillet 2018|

[En lecture complète] Apprendre à débattre et à s’écouter

2 juillet 2018

Depuis deux ans, l’association CapaCités organise le Championnat junior de débat citoyen. Le collège Maurice Utrillo y participait, comme Gérard Philipe l’an dernier.
"À 16 ans, on n’est pas assez mature pour voter" affirme un élève. "Mais à cet âge, on peut aller en prison, donc on peut très bien voter aussi !" lui répond un autre. Le 31 mai dernier, huit équipes de 6e du collège Maurice Utrillo se sont affrontées à coups d’arguments rhétoriques. Faut-il l’égalité des salaires entre les hommes et les (...)

En savoir plus »
 

Le chat noir est de retour

4 juin 2018

Après plus de 120 ans de sommeil, la célèbre revue satirique fait son retour à Montmartre. Une nouvelle série au ton de l’époque, "impertinent, caustique et libertaire".
"Il faut aller chercher les Montmartrois où ils sont." Samedi 19 mai, jour officiel de re-sortie de la revue Le Chat noir, Romain Nouat donne ses instructions à Éric et Joachim, les crieurs du journal. Au moins deux samedis après-midi par mois, ce journal sera désormais vendu dans les rues. Et il ne s’agit pas là d’un nouveau (...)

En savoir plus »
 

Culture, commerce et start-up, le 18e qui entreprend

2 avril 2018

Des locaux moins chers que dans le centre de Paris, un arrondissement bien desservi par les transports en commun, des dispositifs d’accompagnement privés ou publics, les atouts du 18e suscitent les installations d’entreprises.
"C’est le charme du 18e… Des entreprises préfèrent s’installer dans l’arrondissement pour la qualité de vie" s’enthousiasme Afaf Gabelotaud, adjointe au maire du 18e en charge du développement économique, du commerce et de l’artisanat. Il y a certainement d’autres explications, (...)

En savoir plus »
 

The Vincent Times, le meilleur journal de collège

2 mars 2018

Le journal du collège Saint-Vincent a été élu meilleur journal de collège de France en 2017. En trois ans d’existence, il a permis aux élèves de développer esprit critique et confiance en eux.
Un ton authentique, des sujets diversifiés, un dossier thématique traité avec beaucoup de sérieux, un journal bien organisé avec une maquette très sympa ! » Le jury de Mediatiks n’a pas ménagé ses compliments sur The Vincent Times, le journal des élèves du collège Saint Vincent, rue Championnet, en lui décernant le (...)

En savoir plus »
 

Simplon.co : le code solidaire

3 février 2018

Simplon.co s’est implanté au cœur du quartier de La Chapelle, à la halle Pajol. Le centre accueille une vingtaine de personnes qui se forment aux métiers du numérique.
Ambiance salle de classe à Simplon.co. À côté des ordinateurs qui équipent chaque table traînent parfois paquets de chips ou bouteilles de soda, mais les élèves sont tous très concentrés. Ce sont des jeunes décrocheurs, des chômeurs, d’anciens salariés en reconversion professionnelle, voire des personnes réfugiées.
Ce centre leur propose des (...)

En savoir plus »
 

Une ferme souterraine dans un parking abandonné

6 janvier 2018

Dans les sous-sols d’un immeuble de la porte de La Chapelle poussent endives et champignons 100% bio.
Peut-être en avez vous déjà goûté sans le savoir ! Depuis août dernier, la start-up Cycloponics cultive sous un immeuble HLM de la porte de La Chapelle des champignons et des endives, ainsi que des micro-pousses et des herbes aromatiques. Vous avez bien lu : sous un immeuble. Cette ferme urbaine, dénommée la Caverne, s’est installée au niveau -2 d’un ancien parking souterrain. Laissé à l’abandon (...)

En savoir plus »
 

Lancer des haches dans le 18e

3 novembre 2017

Les Cognées, la première salle de lancer de haches en France, vient d’ouvrir dans un ancien garage rue Stephenson. Son créateur veut en faire un lieu où l’on s’amuse après une journée de travail. La salle de lancer de hache Les Cognées a ouvert ses portes à la fin du mois de septembre, créée par Thomas Morel. Elle doit son nom à une sorte de hache principalement utilisée pour abattre les arbres et fendre les bûches. Enfant, déjà, Thomas s’entraînait au lancer de couteau dans les forêts du Doubs dont il (...)

En savoir plus »
 

Des retraités au service des autres

3 décembre 2016

L’association Ecti s’est installée rue Championnet. Ses bénévoles sont des retraités qui font profiter de leur expérience des petites entreprises et des collectivités locales.
Un étudiant ou un chômeur à la re­cher­che d’un em­ploi, un chef d’entreprise en difficulté qui a be­soin de conseil, l’association Ecti (Entreprises collecti­vités territoriales insertion) est là pour les accompagner dans la réussite de leurs projets. Particularité de cette association, reconnue d’utilité publique : ses bénévoles sont (...)

En savoir plus »
 

Budget participatif : un bel élan à conforter

29 octobre 2016

13 projets élus sur 67 présentés, dont huit autour du cadre de vie, un budget de 6 073 500 €, 9 505 votes pour les lauréats : c’est le résultat des choix des habitants du 18e.
Parmi les projets lauréats, la rénovation du stade des Poissonniers est exemplaire à plusieurs titres. Initié par le club sportif Paris 18e handball, il a été mis au point collectivement en y associant non seulement les élèves du club et leurs parents, mais aussi les agents du stade. Il s’agissait surtout de (...)

En savoir plus »
 

Quand le foot crée du lien, ouvre des portes et aide pour l’école

2 mars 2016

L’Académie football Paris 18 fête ce mois-ci son premier anniversaire. En quelques mois, l’association, créée par des jeunes du 18e, a connu un grand succès grâce au bouche à oreille.
L’association Académie foot­ball Paris 18 (AFP 18) est née il y a tout juste un an. Un premier succès pour ses créateurs, un groupe d’une dizaine d’amis des quartiers Blémont et porte de Montmartre dans le 18e, moyenne d’âge 25 ans. Ils sont pour la plupart encore étudiant, d’autres sont en formation ou travaillent. Tous (...)

En savoir plus »
 

Toulouse-Lautrec en BD !

1er février 2016

Les éditions Glénat ont lancé en 2015 une collection de bandes dessinées consacrée aux grands peintres. Olivier Bleys et Yomgui Dumont ont imaginé un polar autour de l’œuvre Panneaux pour la baraque de la Goulue, réalisée par Toulouse-Lautrec.
La première page donne le ton. Bienvenue au Moulin rouge en hiver 1895. L’heure est à la fête dans le mythique cabaret parisien. Les bourgeois s’encanaillent, les femmes sont élégantes. La salle est décorée de drapeaux français, éclairée par des lustres grâce à (...)

En savoir plus »
 
 
-->
 
© 2013 18e du mois |
| Qui sommes-nous? | Contact | Mentions légales |
| Site réalisé avec SPIP