[]
.
facebook   twitter
mercredi, 19 décembre 2018|

Au temps des abattoirs de Montmartre

4 mars 2017

En 1810, cinq abattoirs, dont celui de Montmartre, furent construits aux limites du Paris de l’époque pour remplacer les nombreuses tueries au cœur de la cité. Objectif : supprimer la circulation des troupeaux en pleine ville, améliorer l’hygiène. Mais pas la condition des ouvriers.
Il était une fois quand « la misère ne tuait pas assez vite ». Il était une fois quand Paris se levait à l’aube, quand le travail géant de la ville descendait doucement dans les rues, à pied, la tête encore sale (...)

En savoir plus »
 

L’enfance à Montmartre de Jeanine Warnod

3 décembre 2016

La fille du critique et amateur d’art André Warnod a grandi au milieu des artistes de la Butte dans une ambiance inoubliable.
« J’ai la chance d’être un témoin du vieux Mont­martre et c’est pour moi une richesse de pouvoir parler de mon enfance aux côtés des plus grands artistes du XXe siècle, raconte Jeanine Warnod. Née en 1921, elle est la fille d’André Warnod, journaliste, écrivain, critique d’art et dessinateur. Elle m’accueille dans son salon raffiné, orné des tableaux originaux de son père. « J’ai (...)

En savoir plus »
 

De l’éducation des filles à la Commune de Paris, la vie de Louise Michel s’ancrait à Montmartre

3 juillet 2016

Institutrice et révolutionnaire, elle consacra sa vie entière aux luttes sociales et à l’émancipation des femmes.
Vers la fin de l’Empire, j’habitais avec ma mère une petite demeure gaie et proprette où j’avais installé mon école. Je ne tardai pas à avoir beaucoup d’élèves. J’aimais ces enfants de Montmartre, gentilles et franches, espiègles et bavardes comme de jeunes oiseaux… » C’est Louise Michel, la fière communarde, que l’on peut entendre parler, au début de la rue Becquerel, à quelques pas du (...)

En savoir plus »
 

Les dîners de riverains de la place du Tertre

1er mai 2016

Pour maintenir une vie de village en dépit de l’afflux des touristes, des habitants proposent des rendez-vous autour d’un repas.
Un non-lieu est un espace où l’être humain risque de passer inaperçu, mais surtout un espace avec lequel on a une relation presque exclusivement de consommation. La place du Tertre, ce fameux carré montmartrois assiégé par les touristes, pourrait bien rentrer dans cette définition. Le tourisme s’est emparé de la place il y a longtemps, avec ses attractions, ses bruits, ses (...)

En savoir plus »
 

Les années montmartroises d’Erik Satie

2 mars 2016

Le compositeur fantasque et fauché a longtemps promené sa silhouette étrange sur les pentes de la Butte, y rencontrant les artistes du quartier et son grand amour, Suzanne Valadon.
C’est barbe hirsute et cheveux longs en bataille que j’enfilai ma chemise en pilou puis allai ouvrir à contrecœur. » Le jour frappe à la porte de Monsieur Satie. Il a la tête grogneuse de son propriétaire, qui vient chercher le loyer. Erik Satie se réveille du fond de son logement montmartrois, à Paris, ville dont il (...)

En savoir plus »
 
 
-->
 
© 2013 18e du mois |
| Qui sommes-nous? | Contact | Mentions légales |
| Site réalisé avec SPIP