Journal d’informations locales

Le 18e du mois

Abonnement

FacebookTwitter

octobre 2019 / Chronique

[Gare du Nord] Une gare est une gare

par Daniel Conrod

Telle qu’elle est engagée, la transformation de la gare du Nord raconte l’effacement volontaire de la puissance publique au profit du marché.

Indissociable des Jeux Olympiques de 2024, comme l’a été jusqu’à ces derniers mois le CDG Express, le projet gigantesque de transformation de la gare du Nord (600 millions d’euros) vient à son tour d’entrer dans l’atmosphère. Ou mieux, dans le réel. Piloté par SNCF Gares/Connexions et CEETRUS (filiale immobilière du groupe Auchan), ce projet ambitionne de faire passer cette bonne vieille machinerie ferroviaire percluse de douleurs mais toujours vaillante (700 000 usagers par jour quand même !) de l’ancien monde au nouveau. Triplement de la surface (de 36 000 à 110 000 m2), dissociation des arrivées et des départs selon le modèle aéroportuaire, sur-développement de l’activité marchande et de services (de 10 000 à 50 000 m2), circulation des usagers pensée en (...)

> Lire la suite dans le journal

Dans le même numéro (octobre 2019)

En kiosque, n° 275

octobre 2019