Journal d’informations locales

Le 18e du mois

Abonnement

FacebookTwitter

avril 2014 / Clignancourt

Le resto égyptien qui nourrit à Paris et au Caire

par Edith Canestrier

Niché derrière le square Clignancourt, le restaurant Kouchery du bon cœur sert une spécialité égyptienne, le kochari, pour quelques euros. De quoi alimenter aussi – et gratuitement–, des jeunes en difficulté, à Paris et au Caire.

Kouchery du bon cœur, drôle de nom pour un restaurant. Et pourtant il dit tout. Kouchery (on prononce Kochari) est un plat traditionnel égyptien : un mélange de lentille, spaghettis découpés ou vermicelle, riz et pois chiche surmonté d’un lit d’oignons frits qu’on arrose d’une sauce tomate citronnée ou légèrement pimentée. Roboratif et délicieux !

Pour quelques euros

Ce plat-là se déguste dans les petites gargotes du Caire. Au 3 bis, rue Joseph Dijon, on peut s’en régaler en petite assiette pour 3 €, 4 € la moyenne, et 5 € la grande (qu’il est conseillé de consommer à deux).
Côté cœur : le restaurant est une association fondée en 2012 qui s’est donné pour vocation de nourrir les jeunes en difficulté... (Lire la suite dans le numéro d’avril 2014)


Photo : © Bruno Lemesle

Dans le même numéro (avril 2014)

n° 287

novembre 2020