Journal d’informations locales

Le 18e du mois

Abonnement

FacebookTwitter

avril 2014 / Culture

Les choeurs et l’orchestre du centre universitaire de Clignancourt

par Marie-Odile Fargier

Les musiciens et choristes de la Sorbonne répètent et donnent des concerts dans le nouveau centre universitaire.

Ils sont jeunes, enthousiastes et déjà, pour beaucoup d’entre eux, des musiciens presque professionnels. Depuis la dernière rentrée universitaire, les chœurs et l’orchestre de la Sorbonne ont pris leurs quartiers dans le Centre universitaire de Clignancourt flambant neuf. C’est là qu’ils répètent chaque semaine et c’est là aussi qu’ils donnent plusieurs de leurs concerts. Des concerts ouverts au public bien sûr, et tout particulièrement aux habitants du 18e. Le prochain aura lieu le 6 mai à 19 h 30. Au programme ce soir-là, le Requiem de Gabriel Fauré et la Symphonie en ré mineur de César Franck.
Ces formations musicales rassemblent quelque 250 étudiants de plusieurs universités parisiennes, instrumentistes et/ou choristes. Le gros des troupes vient tout naturellement des filières universitaires de musique. Justement, l’UFR musique et musicologie de Paris Sorbonne est aussi installée à Clignancourt. Mais ce n’est pas un passage obligé : les étudiants de toutes les filières peuvent postuler, pour peu qu’ils aient tout de même un bagage musical. Par exemple Milan Faure, l’un des meilleurs barytons du chœur, qui fût même soliste lors des deux concerts de mars dernier, étudie… les mathématiques.... (Lire la suite dans le numéro d’avril 2014)


Photo : © Léo Andrès

Dans le même numéro (avril 2014)

n° 287

novembre 2020