Journal d’informations locales

Le 18e du mois

Abonnement

FacebookTwitter

n° 277, décembre 2019

    Le dossier du mois

  • Retour sur le démantèlement des camps de la Chapelle

    par Christine Legrand, Claire Rosemberg
    Plus de 1 600 migrants ont été évacués de la porte de La Chapelle, selon un scénario déjà bien rodé. Il s’agissait de la 59e évacuation parisienne depuis 2015. Retour sur cette opération avec les membres du collectif Solidarité Migrants Wilson, qui ont tenté en vain de sauver tentes et couvertures.

    La vie du 18e

  • VIH et sida, toujours d’actualité

    par Sylvie Chatelin
    Depuis 1988 et son institution par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le 1er décembre est la Journée mondiale de lutte contre le VIH/sida. L’occasion de rappeler que l’épidémie n’est toujours pas maîtrisée et le virus toujours actif.
  • Goutte d’or

  • La rue a des oreilles

    par Sophie Roux
    Une fois par mois, des professionnels formés à l’écoute (thérapeutes, psychologues, praticiens corporels) investissent l’espace public pour rencontrer habitants et passants.
  • La potion magique de Coopaparis

    par Sonia Imbert
    Au cœur de la Goutte d’Or, cette boutique associative fêtera bientôt ses six ans. Quelle est la recette de ce succès hors du commun dans le paysage de la distribution alimentaire ?
  • Histoire

  • Petite histoire des bains-douches : propreté, hygiène et divertissement

    par Danielle Fournier
    L’hygiène n’a pas toujours été le propre de l’homme. En tout cas pas au sens où on l’entend. Le bain fut d’abord un plaisir avant de se transformer en nécessité de santé publique accompagnée par l’équipement de la ville en bains-douches.
  • Culture

  • Voyage à l’intérieur du cerveau de Roger Ballen

    par Monique Loubeski
    La Halle Saint-Pierre propose une rétrospective de l’œuvre troublante et énigmatique d’un artiste qui explore le monde noir et blanc de la psyché humaine.
  • Les gens

  • Un journaliste, ça met les mains dans le cambouis

    par Sandra Mignot
    Dans une Goutte d’Or connue pour ses populations africaines et maghrébines vit un spécialiste de l’Amérique latine. Rencontre (presque) au sommet, rue de Panama.