Journal d’informations locales

Le 18e du mois

Abonnement

FacebookTwitter

avril 2016 / Porte Montmartre

Antanak ou comment ressusciter de vieux ordis pour limiter les déchets

par Florianne Finet

L’association installée porte de Saint-Ouen récupère du matériel informatique inutilisé et le met à la disposition des associations ou des personnes aux ressources limitées

Qui n’a pas dans le fond d’une armoire ou d’une cave une imprimante, un chargeur ou un ordinateur un peu daté qui prend la poussière ? Face à l’obsolescence programmée du matériel, les rachats de licence imposés par Microsoft ou Apple et la course à la nouveauté, nos déchets électroniques croissent dangereusement d’année en année. Et une partie des composantes ne peut pas être recyclée. C’est pour limiter ce gâchis qu’Isabelle Carrère, Pascal Limousin et Benoit Aubry, trois habitants du XVIIIe, ont décidé en janvier 2015 de créer l’association Antanak.
Le principe est simple : l’association collecte du matériel informatique inutilisé (mais encore en état de marche) auprès d’entreprises parisiennes ou d’habitants, fait disparaître toutes les données existantes, le reconditionne et y installe des logiciels libres (c’est-à-dire pouvant être utilisés sans restriction de temps et être modifiés) et le plus souvent gratuits. Les applications alternatives aux services développés par Google ou Apple sont également mises en avant... (Lire la suite dans le numéro d’avril 2016)


Illustration : © Séverine Bourguignon

Dans le même numéro (avril 2016)

n° 284

juillet-août 2020