Journal d’informations locales

Le 18e du mois

Abonnement

FacebookTwitter

novembre 2015 / La Chapelle

Des parents toujours très inquiets au collège Daniel Mayer

par Sylvie Chatelin

Les élus FCPE ont saisi le médiateur du rectorat en signalant de nombreux
dysfonctionnements.


Nous avions évoqué la situation difficile de violence dans et autour du collège Daniel Mayer en janvier 2015. Ce contexte est malheureusement toujours d’actualité, même si aucun problème majeur de violence n’est à noter à l’intérieur du collège depuis la rentrée. Le problème, c’est l’ambiance « délétère » que décrivent les parents d’élèves élus FCPE et, de façon générale, les « pro­blèmes de communication la direction du collège Daniel Mayer depuis la rentrée 2014 ». Ils doivent constamment « aller à la pêche aux informations, notamment pour des faits violents et graves, qui devraient pourtant leur être communiquées spontanément ».
Depuis janvier 2015, ils se sont adressés deux fois au rectorat. Tout d’abord, pour décrire la situation du collège. Le recteur s’est effectivement déplacé en mars mais n’a été reçu que par la principale. Il semblerait que les parents n’aient même pas été informés de sa venue. Cela a cependant permis la création de deux nouveaux postes : un CPE (conseiller principal d’éducation) et un AEC (assistant d’éducation collège). Poudre aux yeux car à peine en place, en mars, ces deux postes ont été supprimés et n’existent plus depuis la rentrée de septembre !

Harcèlement

Les parents sont surtout inquiets du harcèlement que subissent plusieurs élèves. Devant le manque de réaction de la principale, ils ont à nouveau alerté le rectorat par un courrier en date du 15 juin. Leur inquiétude est d’autant plus grande qu’ils sont convaincus qu’un jeune, ainsi harcelé, se serait défenestré à son domicile en janvier 2015. Officiellement, il s’agit d’un accident mais l’adolescent aurait laissé une lettre fin décembre 2014 et un mot à la principale avec le nom de ses harceleurs... (Lire la suite dans le numéro de novembre 2015)


Photos : © Charlotte Watelet

Dans le même numéro (novembre 2015)

n° 284

juillet-août 2020