Journal d’informations locales

Le 18e du mois

Abonnement

FacebookTwitter

octobre 2013 / La vie du 18e

Quand les bénéficiaires du Secours populaire deviennent des clients presque comme les autres

par Florianne Finet

L’association caritative a remplacé la distribution de colis alimentaire dans son local de la rue Montcalm par une épicerie sociale

10 centimes d’euros le paquet de riz, 20 centimes la plaquette de beurre, 30 centimes la bouteille de shampoing. Ces prix défiant toute concurrence sont proposés dans le libre-service alimentaire du Secours populaire de Paris qui a été mis en place en avril rue Montcalm, là où étaient auparavant distribués des colis alimentaires. Environ 4 000 familles parisiennes sont suivies par l’association spécialisée dans la lutte contre la pauvreté, dont près de 40 % habite le 18e arrondissement. Dans cette épicerie qui se veut sociale et solidaire, on trouve outre des conserves des produits surgelés, des produits d’hygiène et des fruits et légumes - un des objectifs du projet étant de permettre d’avoir une alimentation plus équilibrée. Environ deux tonnes de fruits et légumes y sont vendues chaque semaine… (Lire la suite dans le numéro d’octobre 2013)...

Dans le même numéro (octobre 2013)

n° 286

octobre 2020