Journal d’informations locales

Le 18e du mois

Abonnement

FacebookTwitter

janvier 2021 / La vie du 18e

Vandalisme répété à la bibliothèque de la Goutte d’Or

par Marie-Odile Fargier

Associations et habitants protestent dans une pétition contre l’insécurité croissante de leur quartier devenu « une zone de non droit ».

« Gardons nos portes et nos livres ouverts ! Le quartier veut vivre et lire. Nous, représentants d’associations et habitants du quartier de la Goutte d’Or, demandons aux pouvoirs publics d’intervenir rapidement face à la dégradation du quartier (…). » Plus d’une vingtaine d’associations et des centaines d’habitants lancent un nouveau signal d’alarme aux autorités (municipales, préfectorales et nationales) en signant massivement cette pétition dénonçant les « violences, incivilités, inégalités » et leur « impact sur les conditions de vie des habitants » et sur les conditions de travail et les actions des associations dans le quartier. Une délégation des signataires l’a remise le 6 janvier à la mairie et au commissariat.

À l’origine de cette protestation collective, des actes de vandalisme répétés contre la bibliothèque de la Goutte d’Or. Les agresseurs en ont brisé les parois vitrées le 16 novembre dernier, puis à nouveau le 14 décembre. Conséquence : la bibliothèque, qui devait rouvrir ses portes au public le 16 décembre, est restée fermée, faute de pouvoir assurer ses services dans des conditions de travail et de sécurité correctes pour le personnel et pour les visiteurs.

Rixes et lynchages

De son côté, l’équipe de la bibliothèque a adressé une lettre ouverte au président de la République, (avec copie au Premier ministre, aux ministres de l’Intérieur et de la Justice, au préfet de police et au Procureur de la République de Paris). Elle attire son attention sur « la zone de non-droit que constituent les rues environnant la bibliothèque municipale Goutte d’Or ». En cause, les multiples trafics alentour par des dizaines de dealers extérieurs au quartier : non seulement « les ventes illégales de cigarettes et de cannabis, déjà implantées depuis plusieurs années » mais encore, « depuis le premier confinement, le trafic des médicaments psychotropes (…). Les rixes entre dealers sont quotidiennes, très brutales ; nous assistons à des lynchages, des coups de couteau, des morts ». Des problèmes déjà signalés par l’Inter-associations de la Goutte d’Or le 22 octobre dernier, sans que des solutions efficaces aient été appliquées à ce jour par les autorités concernées.

Des mesures inefficaces

Consciente de ces problèmes, la Mairie avait pris des mesures : alarme, caméra, barrières autour du bâtiment, renforcement du service de sécurité municipal, vigile à l’entrée… Mais elle a, comme les associatifs, conscience de l’insuffisance de ces moyens. De même, les patrouilles de police ne font que suspendre un moment le trafic qui reprend de plus belle ensuite.

Tous s’accordent à demander une présence policière permanente dans ce secteur : « Nous ne pouvons accepter de vivre et de travailler dans un quartier où les pouvoirs publics laissent s’installer le non-droit, concluent les pétitionnaires. Nous ne pouvons accepter que la seule réponse à des questions d’insécurité soit de priver les habitant.e.s d’un service public (…). Nous souhaitons également qu’un comité citoyen soit intégré à la réflexion, ainsi qu’à l’analyse des résultats des mesures qui seront prises. » •

Dans le même numéro (janvier 2021)

  • Le dossier du mois

    La culture en ligne avec son public

    Annie Katz, Dominique Boutel, Sandra Mignot
    Confronté au confinement, le monde du spectacle, privé de son public, s'initie à de nouvelles pratiques. Enseignement à distance, réinvention du jeu scénique, retransmissions vidéos et accueil de compagnies en répétition imposent de nouveaux challenges.
  • La vie du 18e

    Les bons plats à emporter dans le 18e

    Annick Amar, Annie Katz, Catherine Masson, Claire Rosemberg, Elise Coupas, Florianne Finet, Maryse Le Bras, Sandra Mignot, Séverine Bourguignon, Sophie Roux, Sylvie Chatelin
    Malgré l’interdiction du service en salle depuis novembre, bon nombre de restaurants ont choisi de rester ouverts en mettant en place un système de vente à emporter. Un moyen de limiter les pertes pour un secteur profondément touché par la crise sanitaire.
  • La vie du 18e

    Les associations vent debout contre le projet Gare du Nord 2024

    Dominique Gaucher
    Le projet de réaménagement de la Gare du Nord continue de provoquer l’opposition des associations d’usagers et habitants du secteur. Le permis de construire, délivré en juillet dernier, a suscité trois recours gracieux.
  • La vie du 18e

    Trois étoiles pour les fées de la rue Doudeauville

    Patrick Mallet
    Pas de baguette magique mais des chambres dans un hôtel loué par l’association Basiliade, pour y accueillir des femmes enceintes ou avec enfants, seules, à la rue et sans ressources.
  • Goutte d’or

    Bientôt un lieu d’accueil pour les livreurs ?

    Nina Le Clerre
    Après son vote en conseil d’arrondissement et la validation de son budget en Conseil de Paris, il ne manque plus qu’un local à la Maison des coursiers pour accueillir les livreurs entre deux courses.
  • Goutte d’or

    Santé et précarité : l’ADSF s’adapte

    Nina Le Clerre
    Le Repaire santé Barbès de l’ADSF a ouvert ses portes début octobre. Ce lieu qui propose un accompagnement médical et psychologique aux femmes en difficulté, s’adapte à la crise sanitaire avec des opérations ciblées.
  • La Chapelle

    Fabriqué à Paris : la rue d’Aubervilliers lave plus propre [Article complet]

    Dominique Boutel
    Deux hommes travaillent pour la santé de la planète en créant une lessive écoresponsable !
  • Culture

    Spectacle : les professionnels dans la rue

    Sandra Mignot
    Le monde du spectacle descend dans la rue
  • Culture

    Ateliers créatifs, le défi numérique

    Dominique Boutel
    Comme tous les acteurs du monde culturel, l’association Art’Exprim repense, à travers le numérique, une nouvelle forme de lien avec ses adhérents.
  • Culture

    Ecole Claude Mathieu, apprendre à jouer masqué

    Annie Katz
    Premier ou deuxième confinement, ouvert ou fermé : comme l’ensemble du monde de la culture, l’enseignement du théâtre a dû s’adapter. Une forme de résistance...
  • Culture

    Derrière le rideau, la création résiste

    Dominique Boutel
    Derrière les portes fermées des théâtres
  • Les Gens

    Entre l’ombre et la lumière

    Sandra Mignot
    Codex Urbanus fait partie des artistes que la nuit révèle. Il saupoudre Montmartre de créatures chimériques au fil de ses envies et des surfaces disponibles.

n° 296

septembre 2021