Journal d’informations locales

Le 18e du mois

Abonnement

FacebookTwitter

mai 2020 / La générosité en actes

Blouses et masques grâce à Formamod [Article complet]

par Samuel Cincinnatus

Des professionnels et élèves volontaires de l’établissement de formation aux métiers de la mode confectionnent gracieusement des équipements de protection.

Masques de protection, surblouses ou encore charlottes, Formamod réalise depuis plusieurs semaines de quoi protéger les soignants et les policiers au contact de la population. « Un masque, c’est ce qu’il y a de plus simple à monter pour une couturière, explique David Polak, président de Formamod. Il suffit d’avoir un carré de tissu et d’y ajouter deux coutures. On a pu ainsi être opérationnels rapidement, dès qu’on a compris qu’il y avait un manque au niveau des masques. »

Ceux que produit Formamod sont réalisés en toile de montgolfière ou en tissu néoprène utilisé pour les combinaisons de plongée. S’ils ne sont pas aussi efficaces que les masques de type FFP2, ils semblent toutefois plus fiables qu’un masque en coton qui laisse facilement passer des particules. Les commissariats de la Goutte d’Or, de Clignancourt et un hôpital de la Seine-Saint-Denis ont pu bénéficier de la générosité de l’établissement.

Sont mobilisés des élèves et le personnel, en tout une dizaine de volontaires. « Au tout début du confinement, une patrouille de police est passée devant chez moi, ils ne portaient pas de protection », raconte Sonia Ouchenir, responsable pédagogique chez Formamod et habitante du 18e. « Je leur ai donné un sac contenant une cinquantaine de masques que j’avais fabriqués, ils étaient très contents ! »

Des masques grand public

La Ville de Paris ayant prévu de mettre à la disposition des Parisiens des masques « grand public », David Polak a proposé les services de Formamod. Gracieusement. Réponse attendue sous peu. L’établissement dispose d’un grand atelier aéré qui compte 80 machines industrielles (seule une dizaine est actuellement utilisée), des surjeteuses, ainsi qu’un stock de tissus et une grande quantité d’élastiques. Il estime pouvoir confectionner entre 300 et 500 masques par semaine. Le nombre pourrait augmenter avec du renfort : « Si dans le 18e il y a des couturières et des couturiers qui souhaitent se joindre à nous, ils sont les bienvenus », indique David Polak. •

Formamod, 15-27 rue Moussorgski,
01 43 67 16 17 - 06 24 24 37 26,
www.formamod.com

Photo : DR

Dans le même numéro (mai 2020)